Introducing : Éclipse lingerie studio !

Quand j'ai commencé Mr est une traînée, je pensais faire "juste" de la lingerie, vendre mes modèles, et puis c'est tout. Et puis j'ai commencé à faire un patron, puis écrire des articles sur la lingerie, et puis à faire d'autres patrons... Et ça m'a tellement plu que maintenant, l'activité création de lingerie et l'activité création de patron sont devenues aussi importantes l'une que l'autre. 

 

Et c'est génial, mais ça me posait quelques problèmes de logistique et je savais qu'à terme il faudrait que je sépare les deux activités. Principalement parce qu'avoir les deux activités associées sous le même nom me bridait un peu dans les deux domaines, j'essayais de concilier deux styles, deux images,  et aussi deux manières très différentes de travailler.

 

Un des principaux "problèmes", c'était que le nom - Mr est une traînée - que j'adore et que je compte bien garder pour ma ligne de lingerie - ne plaisait pas du tout à certain-e-s. Si ça ne me pose pas de problème pour la lingerie que je crée tout simplement parce que si tut n'adhères pas au nom, il y a de grandes chances pour que tu n'adhères pas franchement à ce que je fais, ça devenait problématique pour les patrons : je considère qu'un patron, ça doit être assez "neutre" pour permettre à celles et ceux qui l'utilisent d'y apposer leur propre style, univers, créativité, goûts... Tout ça quoi.  Et aussi, parce que la grande partie de ma clientèle "lingerie" est très différente de ma clientèle "patrons" : et j'ai vite compris que qui dit deux clientèles différentes dit aussi deux manières de communiquer différentes. Et aussi, j'aime bien me compliquer la vie : je gère déjà les 87 postes d'une seule entreprise à moi toute seule,  alors pourquoi ne pas en gérer deux et ainsi occuper 174 postes à moi toute seule ? 

 

Et puis finalement, à force d'y réfléchir, de peser le pour et le contre... Je me suis dit qu'il était temps, alors je me suis lancée. J'ai cherché des noms, refait un site internet, des visuels, retravaillé les patrons... Et je suis super excitée de vous montrer ENFIN un petit bout d' Éclipse lingerie studio !  

Petit aperçu du futur nouveau patron !
Petit aperçu du futur nouveau patron !
Lire la suite 5 commentaires

Où acheter ses fournitures pour coudre sa lingerie ? [MAJ 28-07-17]

Le problème quand on commence à coudre de la lingerie, c'est les fournitures.

 

Sérieusement, c'est la galère  : Déjà, tu dois trouver une mercerie ou un site internet qui en vend. En france, c'est pas gagné. Ensuite, qui ne te vend pas n'importe quoi - genre qui te vendent pas de l'élastique tout bête en guise d'élastique à bretelles (vu, testé, déconseillé) - et à n'importe quel prix (sur quelle planète vous croyez que je vais payer mon attache à soutien-gorge plus cher que mon soutif ?) Enfin, si ça peut être d'assez bonne qualité (si je me coud un soutif, j'aimerais bien qu'il résiste à plus d'un lavage siouplé) et que j'ai un peu de choix dans les couleurs / les tailles... Ça serait bienvenu.

 

Bref, j'ai testé à peu près tous les sites européens qui vendent des fournitures de lingerie, c'est à dire des agraffes, des élastiques à picot, en mousse, à bretelles, des anneaux, des réglettes, des armatures... Alors voilà, si toi aussi tu aimerais coudre des dessous mais que tu désespères de trouver les bonnes fournitures, voici ma liste de mes sites internets préférés pour acheter tout ça.

 

Je précise qu'ils ont tous été testés et approuvés (sinon je ne vous en parlerais pas) , que personne ne m'a payée pour mettre leur site dans cette liste , et enfin qu'il en existe certainement d'autres, mais ou bien je ne les connaît pas encore, ou je ne les ais pas encore testés. Si vous avez des bonnes adresses, n'hésitez pas à les partager en commentaire, que je complète ma liste !


Lire la suite 13 commentaires

"Coudre sa lingerie" le livre, mon avis

Des livres qui parlent de la couture de la lingerie, y'en a pas 150. Et des livres sur comment coudre sa lingerie en français, y'en a encore moins, et ils se comptent sur les doigts d'une main.  

 

Et même si j'achète de manière quasi compulsive n'importe quel livre que je trouve sur le sujet, et même si j'ai failli acheter celui-là un paquet de fois, et même si  j'en ai entendu parler maintes et maintes fois... Je n'avais jamais acheté le livre Coudre sa lingerie de Katherine Sheers et Laura Stanford avant la semaine dernière, parce que j'étais à la fnac, qu'il pleuvait des cordes dehors, et que je suis tombée dessus par hasard, et que je me suis dit qu'il était temps de voir ce qu'il en était ! 

 

En vérité, si je n'ai pas acheté le bouquin auparavant, c'est pour plusieurs très bonnes raisons : 

  1. Le livre ne parle pas de modélisme, mais uniquement de couture. Il y a des patrons, des explications pour réaliser les modèles proposés, et quelques explications techniques sur la couture de sous-vêtements. Le livre me semblait plutôt orienté "grand public" et sans vouloir me la péter (mais un peu quand même en fait) je maîtrise déjà les notions de base en lingerie ; je fais mes patrons; donc je ne pensais pas vraiment en avoir besoin plus que ça.

  2. Et j'achète déjà beaucoup de livres. Et les livres techniques ne sont pas donnés, donc j'essaye d'acheter uniquement les bouquins dont j'ai vraiment besoin. 

  3. Et enfin, même si ce n'était pas franchement le plus important, le livre ne m'attirait pas franchement tout simplement parce que les modèles proposés ne m'intéressaient pas, à part peut-être un ou deux, ce qui ne justifiait pas l'achat d'un livre à 25€. 
Lire la suite

Comment coudre ses maillots de bain ?

Breaking news : Coudre un maillot de bain, ce n'est vraiment pas très différent - ni plus compliqué - que de coudre sa lingerie.

 

Et vous pouvez même utiliser la plupart des patrons de lingerie que vous avez déjà, du moment que la forme vous plaît et que le patron est fait pour un taux d'élasticité similaire aux tissus pour maillots de bain. Et si votre patron est fait pour un jersey... C'est très certainement le cas ! 

 

En revanche... Les tissus et les fournitures que vous allez utiliser ne sont pas les mêmes, et il y a quelques techniques à adapter. Pas de panique, je vous explique tout...


Lire la suite 9 commentaires

tuto: coudre un tanga sans coutures

Je pense qu'il y a une chose sur laquelle tout le monde est d'accord : les marques de culotte sous les vêtements, c'est juste horrible. D'où l’intérêt des sous-vêtements sans coutures : pas de couture, pas d'élastiques, pas de marques !

 

Je me suis toujours dit que c'était quelque chose qu'il n'était pas possible de faire sans une machine à découpe laser, ou sans truc chauffant pour sécuriser les bords, ou je ne sais pas quelle technologie spéciale impossible à reproduire chez soi...  Jusqu'à ce que je trouve la solution ! Très simple à faire, pas de coutures sur les fesses, pas de marques, et pas de machines spéciale. Juste une petite astuce toute bête... 


Lire la suite 10 commentaires