3 jours pour tout savoir sur la lingerie !

Si il y a bien un truc que j'ai toujours voulu faire, c'est les "retraites" couture : quelques jours ailleurs que chez soi, au calme, avec d'autres passionné-e-s, à faire de la couture 24h / 24 (ou presque) et des profs là pour te donner des conseils et te guider dans ton projet.  Rencontrer des gens avec la même passion, avoir du temps et les conditions idéales pour se concentrer sur un projet qui te tient à coeur, apprendre des nouvelles techniques, se perfectionner à d'autres... Et j'en passe.

Et si il y a bien un truc que j'ai toujours ENCORE PLUS voulu faire, c'est ça... Version lingerie. Évidemment. 

 

Et bien j'ai une excellente nouvelle : les deux existent, et même que ça se passe en même temps, au même endroit. Et vous savez quoi ? J'y serais !

 

 

 

Lire la suite 2 commentaires

Brassière Tami : Patron gratuit + tuto lingerie !

Chose promise, chose dûe, voici le dernier patron gratuit : La brassière Tami ! 

 

C'est donc une brassière à coudre dans un tissu extensible : jersey stretch, dentelle élastique, lycra... Le choix est vaste ;-) 

 

Elle est très facile et rapide à coudre : une seule couture d'assemblage pour le dos,  les finitions de votre choix pour les bords, une paire de bretelle et ZOU, c'est terminé ! 

 

C'est le modèle un poil modifié que j'utilise pour mes brassières en jersey ou en dentelle de la collection "Lust for Life" , donc je l'ai cousue et re-cousue. Et je me suis dit que le patron était trop simple pour ne pas être partagé ! 

 

On y va ?

 

Petite précision : je vous ai fait des instructions de couture pour la brassière, mais elles sont assez sommaires : parce qu'elles dépendent du type de finition que vous allez utiliser, et aussi parce faire les schémas de toutes les possibilités me prendrait un temps fou. En revanche, là ou je n'ai pas écrit d'instructions ou de schémas détaillés, je vous ai mis des liens vers d'autres article que j'ai écrit ou vous trouverez toutes les infos nécessaires ! 

Lire la suite 12 commentaires

les marges de couture en lingerie

Bonjour !

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet bien précis : les marges de coutures, ou valeurs de coutures, ressources... En lingerie. 

 

J'ai fait cet article parce que quand j'ai commencé à faire mes propres patrons, j'ai un peu galéré à comprendre les marges de couture pour la lingerie. 

 

Je m'explique : quand on fait de la lingerie, on a évidemment besoin de mettre des marges de coutures sur ses patrons. Mais comme il y a différents types de finitions et de coutures sur une même pièce pas bien grande... Pas facile de savoir quel montant exact mettre !

 

Aussi, quand on utilise un patron tout fait et que les marges de coutures sont incluses, il n'est pas toujours précisé de combien elles sont à chaque emplacement. Par exemple, on vous diras sans doute la valeur des coutures d'assemblage (logique) mais pas forcément celles des coutures élastiquées : on vous diras quelle largeur d'élastique prendre, et comme les marges de coutures sont calculées en fonction dudit élastique, on ne précise pas forcément leur montant. Si on ne compte pas modifier le patron, ce n'est pas un souci... En revanche,si on souhaite retirer les marges de coutures d'un patron pour y faire quelques modifications, il peut être fort utile de savoir la valeurs des marges de coutures. 

 

Aujourd'hui, je vous propose donc un petit récapitulatif des différentes marges de coutures à rajouter selon le type de finition, de tissu, et de modèles les plus courants ! 

Lire la suite 1 commentaires

+ de 15 podcasts sur  la mode & la lingerie

Source : Amy Carannante sur Flickr
Source : Amy Carannante sur Flickr

Hello ! 

 

Je ne sais pas vous, mais personnellement, j'ai une légère obsession pour les podcasts quand je fais de la couture. 

J'en écoute tout le temps, sur tout et n'importe quoi ( je suis devenue complètement accro à la première saison de Serial ) 

Et comme tant qu'à faire, autant joindre l'utile à l'agréable, je me suis lancée à la recherche, ces derniers temps, de podcasts qui parlent surtout de mode, de lingerie, de couture... Et à ma grande surprise, j'en ai trouvé plein ! Je vous met donc la liste non-exhaustive ici, et si vous connaissez des podcasts que je n'ai pas répertories, laissez-moi un lien en commentaire histoire de pouvoir étoffer la liste !

 

Lire la suite 3 commentaires

La petite gaine scandale 1950  : étude de cas

Bonjour !

 

J'ai plusieurs pièces de lingerie Vintage qui dorment sagement dans une boîte et, de temps en temps, je les sors et je les étudie presque au microscope : je regarde comment c'est coupé, monté, les finitions, etc.

 

C'est très intéressant et instructif parce que d'une part, c'est toujours génial de voir comment les choses étaient faites avant ; ensuite, les coutures et les coupes sont souvent de très bonne qualité. Je ne suis pas une fervente défenseuse (ce mot n'existe pas, je sais) du "c'était mieux fait avant" parce que ce n'est pas toujours vrai. C'est simplement que si cette pièce de lingerie de 50 ans ou plus est aujourd'hui entre mes mains en entier, c'est qu'elle est d'assez bonne qualité pour avoir traversé plusieurs décennies - en ayant été portée la plupart du temps - sans tomber en poussière. C'est donc que c'est quand même de la bonne camme, et je ne peux pas en dire autant des soutifs que j'achetais avant chez H&M. 

 

Ensuite, je trouve ça très intéressant aussi parce que ça permet de découvrir des techniques de coutures souvent astucieuses qu'on utilise plus forcément aujourd'hui. En fait, aujourd'hui, dans l'industrie, il y a plus ou moins des machines à coudre spécifiques pour tout : des machines à coudre la dentelle, des élastiqueuses, des flatlocks et j'en passe parce qu'il y en a BEAUCOUP. 

Mais avant - on va dire à la louche  avant les années 60 - la plupart de ces machines n'existaient pas, ou n'étaient pas très répandues, et les points et les techniques de coutures utilisées dans l'industrie se résumaient généralement, pour la lingerie, au point droite, zig-zag et quelques coutures à la surjeteuse... Soit la même chose que ce que vous avez chez vous. Et donc, étudier des pièces de lingerie Vintage permet d'apprend beaucoup plus de techniques, de finitions de grande qualité, parfois de haute-couture que ne le permet l'étude d'une pièce de lingerie de luxe d'aujour'dhui, parce que toutes ces techniques et finitions, on peut les reproduire chez soi avec les machines et les outils de couture courants. 

Lire la suite 7 commentaires