lingerie : comment transformer  un patron pour tissus en maille en patron pour tissu classique

 

En lingerie, la trèèès vaste majorité des patrons de culotte que vous pourrez trouver sont faits pour des tissus en maille, comme le jersey, le lycra, etc. (Disclaimer : je n'ai pas vérifié, mais je suis à peu près sure que pour 10 patrons de culottes en maille vous en trouverez un seul en tissu tissé) 

C'est parce que la très grande majorité du temps, les sous-vêtements (enfin, surtout les bas) sont fabriqués en maille, parce que la maille, c'est extensible. Souvent, on y rajoute aussi de l'élasthanne. Et si les dessous sont faits dans des tissus extensibles, c'est pour des raisons de confort (c'est doux, ça suit les mouvements du corps, ça s'adapte aux formes etc) 

 

MAIS, quand on fait soi-même sa lingerie, on peut avoir envie de ne pas utiliser de tissu en maille : parce qu'on galère à coudre le jersey, parce qu'on en trouve pas à son goût,ou parce qu'on a un coupon de toile de coton qu'on aime bien et qu'on aimerais bien en faire une culotte. 

 

La bonne nouvelle, c'est que modifier un patron de culotte fait pour un tissu en maille pour en faire un patron pour tissu tissé est très facile, et que la technique que je vais vous montrer peut être réalisée avec n'importe quel patron de culotte basique - Le mien (parce que je vais pas prêcher la paroisse de quelqu'un d'autre ou je ne sais plus quelle histoire) - mais pas forcément. Vous pouvez même prendre une culotte que vous avez déjà et recopier le patron. 

 

Donc, comme je suis sympa, aujourd'hui j e vous explique comment transformer n'importe quel patron de culotte pour tissu maille (jersey, dentelle stretch, lycra...) en patron pour tissu tissé, comme de la popeline, de la mousseline, de la toile, de la dentelle non extensible... 

 


les différences entres les patrons pour maille et les patrons pour tissu

Tout d'abord, un petit rafraîchissement de mémoire : 

 La plupart du temps, on utilise des tissus de type "toile", c'est à dire dont les fibres sont tissés comme un canevas. Les tissus en maille, en revanche, ne sont pas tissés, mais tricotés.  

Il existe aussi beaucoup d'autres manière de faire un tissu, mai pour simplifier les choses, on va considérer qu'il existe deux familles de tissus : les tissus TISSÉS et les tissus MAILLE. 

 

 

Et ça, ça change tout : les tissus en maille sont extensibles , pas les tissus tissés. (Évidemment, sauf si il y a de l'élasthanne dedans mais là, c'est une autre histoire)

Donc, en pratique, quand un patron est fait pour de la maille, on ne peut pas l'utiliser avec un tissu qui n'est pas de la maille - et vice-versa.  

 

 

tissu toile
Tissu à armature "toile" = tissu TISSÉ
tissu maille
Tissu tricoté = tissu MAILLE

 

Pourquoi ?

 

Parce que la maille est, de base, légèrement extensible, même si il n'y a pas de stretch dans la composition du tissu. Ça permet de faire des vêtements sans ouvertures / fermetures : par exemple, sur un T-shirt en jersey, vous n'avez pas besoin d'avoir une fermeture éclair ou une boutonnière pour enfiler le T-shirt : parce que le tissu est extensible, vous arrivez à passer la tête par l'ouverture du cou. Si vous utilisez votre patron de T-shirt avec un tissu tissé - comme de la toile de coton - vous allez avoir un gros problème : vous ne pourrez pas enfiler le T-shirt, à moins de rajouter une ouverture quelque-part pour pouvoir passer la tête.

 

 

Tout ça paraît sans doute évident, dit comme ça, mais j'ai fait des vêtement importables un paquet de fois parce que j'avais oublié ce détail crucial : comment enfiler le vêtement...

 

T-shirt près du corps en maille : pas de boutonnière ou de fermeture éclair, l'élasticité u tissu permet de l'enfiler et de le retirer.
T-shirt près du corps en maille : pas de boutonnière ou de fermeture éclair, l'élasticité u tissu permet de l'enfiler et de le retirer.
Chemise cintrée en toile : la boutonnière permet d'enfiler et de retirer le vêtement
Chemise cintrée en toile : la boutonnière permet d'enfiler et de retirer le vêtement

 

Ensuite, quand on fait un patron pour un tissu tissé, on fait le patron aux mesures du corps + quelques centimètres (c'est "l'aisance") parce que vous avez besoin de faire des choses comme bouger et respirer quand vous portez votre vêtement. 

En revanche, quand on fait un patron pour un tissu en maille, on utilise généralement les mesures du corps SANS l'aisance, parce que l'extensibilité de la maille fait office d'aisance.

Pour des tissus en maille très extensible - dès qu'on rajoute de l'élasthanne -  le lycra par exemple - on va carrément diminuer les mesures du corps quand on fait le patron : le vêtement fini sera plus petit que les mesures du corps, parce que le tissu va s'étirer et s'adapter aux formes du corps quand il sera porté. 

 

Donc, si vous utilisez un patron pour tissu MAILLE avec un tissu TISSÉ, grossomodo, votre vêtement va être trop petit. 

 

On pourrait se dire qu'il suffit d'utiliser un patron plus grand, genre une ou deux tailles au-dessus. Mais non, ça serait trop simple. Parce qu'en fait, quand on fait un patron pour un tissu en maille, il y a certaines mesures qu'on rétrécit, d'autres qu'on ne touche pas...

Je vais donc vous montrer comment transformer un patron de culotte, conçu pour un tissu extensible, en patron pour tissu non-extensible.


matériel

Pour transformer un patron de culotte en maille en patron de culotte en tissu tissé, vous allez avoir besoin : 

 

  • D'un patron d'une culotte en maille. Là encore, vous pouvez utiliser le patron Bonnie qui est le meilleur du monde parce que c'est le mien, et que si je fais ce tuto c'est parce que j'ai la flemme de refaire un patron pour tissu tissés - mais ça marche avec n'importe quel patron, pourvu qu'il soit assez basique : un devant, un dos, une doublure. 
  • Du papier (à patron ou pas, peu importe tant que ça vous convient)
  • Des ciseaux
  • Un crayon
  • Une règle graduée
  • Une règle courbe - ou perroquet, ou pistolet... Bref, un truc pour dessiner de jolies courbes quoi.

1. déterminer la largeur

  • Mesurez votre tour de hanches (au plus fort, en par dessus les fesses, parce que c'est par là que la culotte va passer)
  • Ajoutez 4 cm à cette mesures- c'est l'aisance dont on a parlé plus haut . 
  • Et divisez cette mesure par 4 : parce qu'on travaille avec un demi patron, et que ce demi patron est divisé en deux pièces principales : le DOS et le DEVANT. 

Concrètement : mon tour de hanches est de 95 cm. 95 + 4 = 99 cm ; 99/4 = 22,25 cm. 


2. tracer les lignes

  • Sur une feuille de papier, tracez une première ligne VERTICALE qui sera le droit-fil du patron.
  • Tracez une deuxième ligne perpendiculaire au droit fil, dont la longueur équivaut à votre tour de hanches + 4cm , le tout divisé par 4 :

3. copier le patron

  • Recopiez le patron (le DEVANT et le DOS) sur une feuille de papier : comme on va par la suite découper le patron à certains endroits, mieux vaut utiliser une copie que bousiller votre patron original ... 
  • Notez sur le devant les points A et B : A est le milieu devant, B le point le plus haut de la couture du côté.

4. Noter les repères

Prenez la copie de votre patron et positionnez-la sur le cadre :

  • Alignez le droit-fil du patron avec le droit fil que vous avez tracé sur le papier,
  • Positionnez B (la pointe de la couture de côté) sur la ligne des hanches,
  • Faites une marque, sur la feuille de papier, à l'emplacement du point A (entre 5mm et 1,5 cm en dessous de la ligne de hanches, selon les modèles et la taille)

5.Découper le patron

Sur la copie du patron, tracez deux lignes parallèles au droit-fil :

  • Ces deux lignes créent donc 3 parties sur le patron, qui doivent être de largeur relativement identique ;
  • Relativement, car ces deux lignes ne doivent PAS couper le milieu du devant de la culotte, soit l'entrejambe. En effet, ces lignes vont déterminer les endroits que l'on va agrandir, et, sur une culotte, la largeur de l'entrejambe est (à quelques exceptions près) toujours fixe : cette partie du patron ne doit pas être modifiée. 
  • Coupez le patron le long de ces deux lignes et numérotez les 3 parties que vous avez pour ne pas les mélanger ensuite. 

6. Retracer les contours du patron

Positionnez les pièces du patron découpé sur la feuille de papier, en : 

  • Positionnant B sur la ligne de hanches, à une distance du droit fil équivalent à la mesure que nous avons calculée plus haut ( le tour de hanches + 4cm, divisé par 4),
  • En positionnant A (et la pièce 3) sur la marque A notée sur le papier précédemment ; 
  • En postionnant la pièce 2 au milieu de ces deux pièces : la distance entre la pièce 1 et 2 doit être équivalente à la distance entre 2 et 3 
  • Les lignes de découpe des pièces doivent toutes être parallèles au droit fil. 

Puis retracez sur la feuille de papier les contours des 3 pièces du patron .


petite manipulation facultative pour les fessiers rebondis

Si vous avez le derrière rebondi et qu'il vous arrive régulièrement que vos culottes ne remontent jamais assez haut dans le dos, cette manipulation est primordiale .

 

Un peu de géométrie pour résumer la chose rapidement (parce que l'expliquer en détail prendrait un chapitre entier d'un bouquin):

 

Si j'ai un rectangle et un cercle de la même hauteur, et que je veux recouvrir les deux avec un bout de tissu, celui qui va recouvrir le cercle devra être plus long, parce que c'est Euclide qui l'a dit. (Bon, en vrai Euclide a dit un truc du genre que si tu as deux lignes qui partent d'un point A et qui arrivent à un point B, celle qui est la plus courbe est aussi la plus longue)

 

Ou encore : si tu es devant la boulangerie et que tu veux rentrer chez toi le plus vite possible pour manger ton gateau devant une série, tu sais que tu seras plus vite rentrée si tu prend la rue qui va tout droit que si tu prend la rue qui fait tout le tour du pâté de maison.

 

Et si ça n'est toujours pas clair :

(Que celui qui me dit que la couture ne demande pas trop de réflexion soit brûlé au bûcher.)

 

Bref, pour résumer : si tu as les fesses rebondies, tu as besoin que le dos de ta culotte soit plus long. Et pour allonger le dos de la culotte.... On va allonger le devant.

 

Quand le tissu est extensible, la hauteur de la culotte s'adapte aussi à cette partie là de l'anatomie. Mais là, commeon fait un patron pour tissu NON extensible , il va falloir allonger un peu l'entrejambe ( mais pas l' élargir, cette partie là reste fixe souvenez-vous) parce que allonger l'entrejambe va permettre au dos de la culotte de remonter plus haut. Je sais, ça semble illogique, rallonger le devant pour re monter le dos ; Ça demande un peu de visualisation dans l'espace pour comprendre.... Mais faites-moi confiance : si vous ne voulez que la culotte recouvre le haut de votre derrière , faites ce qui suit : 

 

  • Retracez les contours de la pièce 1 et 2 comme expliqué juste avant ;
  • Retracez le haut de la pièce 3 ; 
  • Mesurez 3 cm en dessous de A et faites une marque à cet endroit ;
  • Décalez la pièce 3 vers le bas, pour que A (sur le patron) soit sur la marque des 3 cm ;
  • Et retracez les contours de la pièce 3 :

7. harmoniser les courbes

Maintenant, prenez votre règle courbe et retracez les contours du patron pour avoir des lignes harmonieuses :


8. verifier le patron

On a donc, en faisant ces manipulations, élargit la culotte. pour être sûrs qu'on a pas fait de bêtises, on va vérifier que les mesures des cotés et de la largeur de l'entrejambe sont bien identiques sur le patron de base et le patron modifié. Pour cela, superposez simplement le patron d'origine et le patron modifié au niveau des coutures de côté et d'entrejambe : elles doivent être identiques.



9. reccommencer pour le dos

Maintenant que vous avez modifié le devant, vous allez reprendre toutes les étapes (sauf la partie spécial booty) pour le dos. Je ne vais pas vous réexpliquer parce que c'est exactement la même chose, mais je vous met quand même un petit schéma pour visualiser les lignes de découpes : là encore, la largeur de la couture de l'entrejambe ne doit pas bouger... Donc aucune ligne de découpe ne doit passer par là : 


et la doublure dans tout ça ?

Dans un patron de culotte, il y a une doublure, et si on modifie le devant et le dos, est ce qu'on ne modifierais pas la doublure ?

Et bien non. Parce qu'on a pas modifié la largeur de l'entrejambe, donc la doublure (qui est à cet endroit) ne bouge pas non plus. 

 

(Je vous aurais bien fait un joli schéma pour expliquer tout ça, mais je suis fatiguée, vous allez devoir me fare confiance ou hurler dans les commentaires que je dis n'importe quoi - allez-y c'est fait pour ça !)


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Coline (jeudi, 18 mai 2017 17:57)

    Hello Milena, merci pour ce super tutoriel, je vais me lancer dedans à coeur perdu, j'aime les culottes pas élastiques!
    Par contre.. il me semble que le calcul de début est faux. Tu dis tour de hanche+4 cm d'aisance, divisé par 4. Tu donnes un exemple qui est 95+4=99/4=22.25
    Mais c'est faux je pense, ce serait pas =24.75?
    Parce que sinon, je suis à coté de la plaque!
    Merci