10 outils super utiles pour la couture que vous trouverez... En magasin de bricolage

Quand on pense couture, et en particulier couture de la lingerie, on pense dentelles, matières fines et délicates, petits ciseaux fins...

 

Oui, mais pas que. Quand on fabrique de la lingerie, il y a certains outils que vous trouverez à un endroit plutôt inattendu : votre magasin de bricolage. 

 

D'ailleurs, ces outils sont très utiles pour la couture en général, et pas que la couture de la lingerie. 

Faites votre liste, la prochaine fois que vous irez achetez du mastic pour refaire les joints de la salle de bain, vous penserez aussi à vos petites culottes ! 


1. Le scotch de peintre

Ou ruban de masquage, ou tirot... C'est ce scotch en papier que l'on utilise, quand on fait de la peinture, pour protéger les surfaces qu'on ne veut pas peindre.

 

Ce truc est GÉNIAL et j'en utilise des kilomètres. C'est le premier de cette liste parce que c'est vraiment, vraiment, très utile, et si j'avais une mercerie, j'en vendrais carrément.  Il est génial, parce que :

  • C'est pas cher
  • On peut écrire dessus au crayon, au feutre, au stylo...
  • Il colle très bien, mais se défait aussi très facilement. Vous pouvez scotcher du papier et le dé scotcher (délicatement quand même) sans déchirer le papier
  • Il se déchire à la main, pas besoin de ciseaux
  • Il existe en plein de longueurs différentes
  • Un rouleau vous suffit pour pas mal de temps - même si vous en utiliser tout le temps, c'est donc super économique.
  • Il est un peu transparent, on peut donc voir ce qu'il y a en dessous. 

Bref, c'est hyper pratique, pour plein de choses :

  • Scotcher entre elles les feuilles des patrons à assembler soi-même. Comme c'est du scotch papier, vous pouvez écrire dessus ; comme il se décolle bien, si vous avez mal assemblé vos pages, pas de soucis, on recommence : comme il est assez transparent, vous pourrez toujours voir les lignes du patron à travers. 
  • Remplacer les épingles. Pour la lingerie, on a parfois des coutures très petites qu'on peut difficilement faire tenir avec des épingles, soit parce que c'est juste trop petit, soit parce que l'épingle déforme le tissu... Dans ces cas là , je fait tenir ce qu'il faut faire tenir avec du scotch de peintre, je coud, et puis j'enlève le scotch qui se décolle et se déchire très facilement. 
  • Quand on fait des patrons, et qu'on joue avec les pinces, découper des petits bouts de scotch de peintre pour faire tenir provisoirement les éléments ensembles est hyper utile. Et comme je l'ai déjà dit 17 fois, il s'enlève très facilement. 
  • Comme étiquettes sur les pièces de tissu à coudre. Quand certaines pièces se ressemblent entre elles, il faut bien les identifier d'une manière ou d'une autre pour ne pas se gourer en les assemblant. Alors on peux marquer à la craie, au feutre textile... Mais sur certains tissus, c'est compliqué, sur d'autres, ça ne part pas très bien ; sur les tissus blancs, je préfère même pas essayer. Dans ces cas-là, je prend un bout de scotch, j'écris dessus le nom de la pièce ou les infos qui me sont utiles (Devant, Haut, Envers...) Et je scotche sur l'élément en question. Ça tient bien, ça s'enlève facilement, ça ne laisse pas de traces sur le tissu, j'ai envie de vous dire, qu'est ce qu'on peut demander de plus ? 
  • Je m'en sert aussi pour noter les défauts / tâches / accrocs sur un tissu avant de le couper. Je met un bout de scotch dessus et ça me permet de voir de loin qu'il ne faut pas que je coupe là ! 
  • Il y a encore d'autres usages hyper pratiques, je vous laisse les découvrir.

NB : Le "masking tape" décoratif peut être utilisé de la même manière, je l'ai déjà fait quand j'étais à court de mon fabuleux scotch de peintre. Mais c'est quand même dommage d'utiliser du joli masking tape pour ça - d'autant plus que le prix n'est pas le même.

 

NB 2 : J'achète généralement le moins cher que je trouve. Pas parce que je suis radine, mais justement parce qu'il colle au final moins bien... Sur les murs. Pour le papier et le tissu, je veux justement qu'il ne colle pas trop pour pouvoir le retirer facilement, et il colle quand même très bien sur ces surfaces là. 


2. Un marteau

Celui-là, c'est facile, c'est presque sûr que vous en avez déjà un chez vous...

 

Un marteau, en couture, on s'en sert pour :

 

  •  Les fournitures métalliques à écraser ou frapper, évidemment : les œillets, les pressions... Mais aussi pour réparer une fermeture éclair cassée.
  • Et, mon usage préféré : pour écraser les coutures trop épaisses avant de les coudre. Par exemple, quand j'assemble les culottes, il y a 3 épaisseurs de tissus au niveau de la couture du Dos / du devant / de la doublure. On rajoute à ca une épaisseur d'élastique (pour le premier passage) et une deuxième (pour le deuxième passage) ; Ça fait beaucoup, et la machine galère souvent à cet endroit. Pour remédier à ça : on repasse bien les 3 épaisseurs, et puis on met la culotte sur une surface PLANE et SOLIDE et on donne quelques bons coups de marteau. Ça écrase bien la couture et ça permet de coudre beaucoup plus facilement ces endroits un peu délicats !

3. de la colle en stick / en spray

OK, j'avoue, là je triche un peu : de la colle en stick on en trouve à peu près partout... Mais bon, ça rentre dans la catégorie "fournitures de coutres qu'on ne trouve pas en mercerie" 

 

La colle en stick - oui, la même colle que vous utiliser à l'école pour coller vos cartes de géographies dans vos cahiers - sert, un peu comme le scotch de peintre, à remplacer les épingles pour les endroits délicats. Par exemple, pour coudre les agrafes des soutien-gorges : Si on les épingles, ça ne tient pas bien, ça déforme le tissu et de toute façon, impossible ensuite de les coudre à la machine avec les épingles...

 

Et bien la colle en stick est là pour vous aider : vous mettez un peu de colle sur l'intérieur de l’agrafe, vous la coller au tissu, et hop, vous cousez. 

Vous pouvez aussi utiliser de la même manière de la colle en spray POUR TISSUS... Mais c'est beaucoup plus cher. 

 

Les avantages de la colle en stick sont : 

  • On en trouve partout très facilement
  • C'est vraiment pas cher
  • Un tube va vous durer un bon bout de temps (sauf si comme moi vous oubliez de remettre le bouchon...)
  • La colle part au lavage. 
  • Comme c'est fait pour les enfants, ce n'est pas toxique (hum, en fait, c'est à vérifier, mais ça me semble assez évident, mais on ne sait jamais)

Colle en spray repositionnable : environ 10€ en magasin de loisirs créatifs // Baton de colle : entre 0,50 et 2€, à peu près partout ... 


4. Les crochets en s (ou esse)

Les crochets en S servent à accrocher les patrons : On accroche un bout du S à une tringle, et l'autre au patron (dans lequel on aura fait un trou avant)

 

Accrocher ses patrons (si vous avez la place pour évidemment) est vachement plus pratique que de les plier / ranger dans un classeur ou une boîte pour des raisons assez évidentes : vous les avez sous la main, on les repères facilement, on a pas à les repasser parce qu'ils n'ont pas été pliés.

 

Les crochets spéciaux pour patrons se vendent une FORTUNE dans les magasins spécialisés... Et beaucoup moins chers dans les magasins de bricolage. La raison ? J'en ai pas la moindre idée. Je n'ai jamais utilisé de "vrais" crochets à patrons, toujours l’alternative Mr Bricolage, et je ne vois pas quel pourrait être le problème...

Lot de 5 crochets 11 cm (ikea) : 3,99€ // Lot de 6 crochets 7 cm (castorama) : 6€ // Crochet spécial patron 11 cm : 2,08€... L'unité.


5. Une pince coupante

Pour recouper des armatures ou des baleines en métal à la bonne taille, recouper des fermetures éclairs, écraser des pièces en métal comme les œillets (ou enlever des pièces en métal abîmées), réparer des fermetures éclairs... La pince coupante est ta meilleure copine. 

 

Ça ne coûte pas bien cher et ça sert à une multitude de chose, c'est donc toujours bien d'en avoir une dans votre caisse à outils / boîte à couture ( À côté du marteau)


6. des anneaux pour rideaux

Il existe une foule d'anneaux de rideaux différents, et tout autant d'usage pour vous...

 

  • Les anneaux ronds en métal avec des pinces vous serviront de pinces à patrons - c'est pour la même chose que les crochets en S, mais pas besoin de faire de trous dans le patron avant.
  • Les anneaux de rideaux de douche en plastique, de forme ovale avec une ouverture : pareil. De supers crochets à patrons, ultra-économiques ( ça coûte dans les 1€ le lot de 10) 
  • Et enfin, les anneaux à rideaux en plastique ou en métal peuvent servir d’anneaux décoratif pour les maillots de bains, ce que je trouve personnellement très joli : 
  • Ceux en métal existent dans plein de tailles et de coloris différents, avec des revêtements, ouvragés... On vérifie quand même que le revêtement éventuel n'est pas toxique (ça serait quand même dommage) , qu'il ne déteint pas sur la peau ou avec l'eau. Je dis ça, mais vérifiez aussi tout ça même si vous l'achetez en mercerie, vendu comme anneau pour la lingerie / le bain...
  • Et mes préférés : les anneaux blancs en plastique, tout simples, très économiques. Là ou ils sont géniaux... C'EST QU'ON PEUT LES TEINDRE DANS LA COULEUR QU'ON VEUX. Avec de la teinture spécial nylon (on peut aussi teindre des boutons en plastique et plein d'autres trucs soit dit en passant, j'en reparlerais un autre jour) 

7. la corde à piano

La corde à piano est de la "corde" en acier (mais pas du tout souple comme une corde, plutôt rigide en fait) ; celle que vous trouverez en magasin de bricolage n'est pas celle que vous trouverez dans votre piano, mais c'est un peu la même chose. Bref, pourquoi on s'en sert en couture et en lingerie ? 

 

Pour des usages assez spécifiques, en fait. 

On l'utilise comme baleine pour certains costumes d'époques, pour les crinolines... Quand on cherche une baleine fine et qu'on peut découper à la longueur voulue. Aussi, elle est bien moins chère que les baleines en métal - mais son usage est différent, aussi. 

 

Plus concrètement : on peut l'utiliser pour fabriquer soi-même des armatures de soutien-gorges. Ça demande un peu de matériel tout de même (genre un étau, un chalumeau et une meuleuse) (je vous en parle plus loin) ; ça n'est pas forcément rentable si vous allez faire un seul soutien-gorge assez "basique" - les armatures ne coûtent pas si cher que ça pour un soutien-gorge - mais si vous comptez en faire beaucoup, ou avec des formes particulières - monoarmatures, en V... C'est très pratique, d'autant plus que vous trouverez de la corde à piano dans des diamètres très variés et pour entre 1 et 2€ le mètre (même si c'est le plus souvent vendu en rouleau de 2 à 5 mètres) , donc vous pourrez faire un paquet d'armatures.


A partir de là, je vais parler de matériel et de fournitures spécifiques à la lingerie - corseterie et à la réalisation de corsets (non, la corseterie ce n'est pas que faire des corsets)


8. Une meuleuse

A moins d'en faire un usage intensif, je ne vous conseille pas d'en acheter une mais plutôt de trouver quelqu'un qui en a une que vous pourrez utiliser de temps en temps. 

 

La meuleuse va vous servir pour les baleines que vous allez mettre dans les corsets ou certains soutien-gorges. Quand vous n'avez pas la baleine à la bonne taille, il faut la couper. Le métal coupé, ben... Ça coupe. Il faudra donc limer les bords pour les arrondir et les aplatir (puis éventuellement mettre un petit embout ou du vernis, mais c'est une autre histoire) Et pour limer du métal, il vous faudra... Une meuleuse. 

 

Safety check : on met des gants et des lunettes de bricolage quand on meule !


9. Un chalumeau

Le jour ou votre machine à coudre ne voudras tellement pas vous aider que vous aurez envie de la jeter par la fenêtre, mais que vous habitez au rez-de-chaussée et que la jeter par la fenêtre ne sera pas assez spectaculaire, la chalumeau peut être une très bonne alternative pour se venger.

 

Je plaisante, évidemment (quoique franchement des fois j'ai envie)

 

Le chalumeau va servir à ramollir des pièces en métal pour pouvoir les modeler (avec de pinces et tout ça heiiiin pas avec les mains) : par exemple pour torde la corde à piano pour lui donner la forme voulue, mais aussi pour les baleines en métal.

 


10. un etau

Pour tenir très fermement les baleines ou les armatures pour les couper, les modeler... 

 

Un étau, ça coûte cher, et ça prend de la place parce que ça doit être fixé solidement sur une surface elle aussi solide - donc comme la meuleuse, si vous n'en aurez pas beaucoup d'utilité, mieux vaut aller l'utiliser chez des potes qui en ont. Si vous faites souvent des corsets, ou que de manière générale, vous utilisez souvent des baleines, ça peut tout de même être un investissement intéressant, d'autant plus que vous pourrez trouver de petits étaux d'occasion pour environ 20€ dans les petites annonces. Pas besoin d'un truc hyper récent, un étau, c'est un étau : il peux avoir 50 ans, il feras toujours son boulot. 

 

 

Vous pouvez aussi utiliser un bon serre-joint sur une table bien stable et bien solide (donc pas votre bureau posé sur des jolis trétaux) à l'occasion, ça fonctionne aussi, mais bon, c'est quand même moins pratique et moins stable. 

Et voilà !

 

C'est à peu près tout ce à quoi j'ai pensé, maintenant je file à la quincaillerie racheter du scotch de peintre, je suis à court, c'est la drame, c'est d'ailleurs ce qui m'a donné l'idée de cet article.  Avant de partir, je voulais aussi vous dire que :  n'hésitez pas à partager vos outils "chelous" de couture - ceux qu'on ne trouve pas en mercerie et qui sont pourtant HYPERS pratiques - en commentaire, je es rajouterais à cette liste ;  je suis toujours curieuse de ce genre de choses et je pense que je ne suis pas la seule ;-)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Marjolaine (jeudi, 21 juillet 2016 02:07)

    Super cet article, merci pour toutes ces astuces que je ne connaissais pas :) Je rajouterais à la liste le stylo friction qui part en un clin d'oeil sous le fer à repasser. Je l'utilise tout le temps :)

  • #2

    Célia (mercredi, 25 octobre 2017 13:14)

    Le cutter rotatif de LeroyMerlin, et les lames, beaucoup, beaucoup moins cher que les cutters rotatifs pour couture, et pourtant le même usage ;)
    Et les sangles en coton pour faire les anses de sacs de plage par exemple que l’on y trouve aussi à des prix dérisoires.